Harry Potter and the Cursed Child, une pièce de théâtre Magie...strale !

Publié le par Justine Sacreze

ALOHOMORA !

ALOHOMORA !

Retour à Poudlard !

Ayant grandi et suivi ma scolarité en même temps que celle de Harry Potter, ce retour dans l'univers de cet "ami" a été plus qu'intense ! Ces billets ont fait ressurgir souvenirs et rêves dans ma Pensine, la magie a une fois de plus opéré !

Nokinstars se rend sur le quai 9 3/4 pour retrouver l'Univers de Harry Potter !

Nokinstars se rend sur le quai 9 3/4 pour retrouver l'Univers de Harry Potter !

Une performance MAGIE...STRALE !!!

Cette pièce de théâtre, car s'en est bien une, Harry potter and the Cursed Child est un gigantesque tour de magie qui s'étend sur une durée de cinq heures ! Deux parties de deux heures trente chacune, trois entractes: deux de trente minutes et une longue coupure de deux heures trente, le temps d'aller dîner.

Sur scène, le décor peut paraître minimaliste, en dehors des grandes colonnes rappelant Poudlard, restent tout au long de la représentation. Ces colonnes sont mobiles et servent lors d'un tableau, à figurer la forêt interdite. Pas de décor de pièces reconstruites à l'aide des murs en trompe l'œil. Avec seulement quelques accessoires tel que: bureaux, tables, chaises, escaliers mobiles, lits ou bien quelques valises servant parfois à représenter des tombes. Un encadrement de porte et un lit, suffisent à souligner l'endroit voulu. Les lieux où se déroulent les péripéties prennent aussitôt vie de façon très réaliste.

Pendant les différents actes, ouvrez bien les yeux, vous risquez d'être extrêmement surpris ! Les illusions incroyablement réalisées amènent à se demander si les acteurs ne sont pas eux-même Sorciers ! En effet,  en agitant leur cape ou en s'enveloppant dedans, les interprètes disparaissent puis réapparaissent le temps d'un claquement de doigts ! Exemple : au moment où Harry Potter quitte le Ministère de la magie par la cabine téléphonique, l'acteur se dissimule derrière sa cape, nous tourne le dos et soudain, alors qu'il compose le numéro, il disparait d'un seul coup, comme aspiré par le combiné, sans qu'on ne voit une seule porte ou une trappe s'ouvrir, l'illusion est remarquable ! Même les lits sont magiques ! Exemple : Lorsque s'achève le cauchemar de Harry revivant la visite de Hagrid chez les Dursley le jour de son onzième anniversaire, des comédiens viennent placer un lit vide sur scène. Hagrid se retourne et borde ce même lit avant de disparaitre dans l'obscurité en fond de scène, dans la seconde qui suit, les interprètes de Harry et Ginny surgissent de sous les draps... Pour les transformations dues au Polynectar,  les mots me manquent, c'est exceptionnel ! Au cours du spectacle, prenez garde aux Détraqueurs, l'un d'entre eux quitte la scène pour vous rendre visite et vous faire sursauter dans votre siège si vous êtes dans les premiers rangs. J'ai bondi si vous voulez tout savoir ! Aussi, Harry Potter and the Cursed Child possède quelques séquences style comédie musicale, particulièrement dans la partie 1. Pour certaines transitions longues qui doivent se dérouler assez vite, les actions sont réalisées à travers de la danse, exemple : la scène d'ouverture dans la gare de King Cross où chacun récupère ou déplace ses valises, ou encore la scène de la classe de sortilèges où Albus Severus Potter est en difficulté pour suivre le rythme de ses camarades de cours. La scène du Palace Theater regorge de magie, vous allez être bluffé !

Un très bon casting qui fait honneur à l'univers de notre sorcier préféré ! Du dynamisme, du charisme, de la passion et de l'enthousiasme chez les comédiens qui donnent vie aux personnages avec brio. 

Première photo : scène d'ouverture, Harry emmène ses enfants au Poudlard Express. Deuxième photo : fin de la scène de la Voldemort party et coupure avant l'acte II.Première photo : scène d'ouverture, Harry emmène ses enfants au Poudlard Express. Deuxième photo : fin de la scène de la Voldemort party et coupure avant l'acte II.

Première photo : scène d'ouverture, Harry emmène ses enfants au Poudlard Express. Deuxième photo : fin de la scène de la Voldemort party et coupure avant l'acte II.

Du côté de l'entrée des Artistes !

Sam Clemmett (Albus Severus Potter) signe avec plaisir et accepte de poser pour Nokinstars. Merci beaucoup pour cette excellente performance scénique et pour le temps que vous m'avez offert.

Sam Clemmett (Albus Severus Potter) signe avec plaisir et accepte de poser pour Nokinstars. Merci beaucoup pour cette excellente performance scénique et pour le temps que vous m'avez offert.

Le programme de la pièce !

Le programme de la pièce !

Remerciements : Barry McCarthy (Amos Diggory), Chris Jarman (Hagrid et le Choixpeau), Annabel Baldwin (Mimi Geignarde et Lily potter senior) et Alex Price..Remerciements : Barry McCarthy (Amos Diggory), Chris Jarman (Hagrid et le Choixpeau), Annabel Baldwin (Mimi Geignarde et Lily potter senior) et Alex Price..
Remerciements : Barry McCarthy (Amos Diggory), Chris Jarman (Hagrid et le Choixpeau), Annabel Baldwin (Mimi Geignarde et Lily potter senior) et Alex Price..Remerciements : Barry McCarthy (Amos Diggory), Chris Jarman (Hagrid et le Choixpeau), Annabel Baldwin (Mimi Geignarde et Lily potter senior) et Alex Price..

Remerciements : Barry McCarthy (Amos Diggory), Chris Jarman (Hagrid et le Choixpeau), Annabel Baldwin (Mimi Geignarde et Lily potter senior) et Alex Price..

Pour conclure:

Une réalisation hors du commun, des acteurs exceptionnels, une ambiance merveilleuse, la Magie ne disparaitra jamais ! Un grand merci à tous les comédiens pour ce spectacle grandiose !

C'est iciiiiiiiiiiiii ! Shaftesbury Avenue, métro le plus proche, Leicester Square.

C'est iciiiiiiiiiiiii ! Shaftesbury Avenue, métro le plus proche, Leicester Square.

Commenter cet article

Justine Sacreze 04/05/2017 23:03

Merci siriuspatmol, de me l'avoir signalé et de m'avoir donné le bon nom, je rectifie de suite.

siriuspatmol 04/05/2017 13:37

Coucou, par contre tu t'es trompé dans ton article, quand on voit les photos de Chris Jarman, Barry McCarthy etc.. dans les remerciement, c'est Alex Price et non Matthew Bancroft ! :)