Don't Breathe, vu et approuvé ! ATTENTION risques de spoils !

Publié le par Justine Sacreze

 Don't Breathe, vu et approuvé ! ATTENTION risques de spoils !

Nokinstars fait sa propre Avant-Première à Londres !

Prévue initialement pour le 14 Septembre en France, la sortie du film Don't Breathe est finalement repoussée au 5 Octobre. Sorti depuis le 26 Août aux USA et le 9 Septembre en Grande Bretagne et est déjà à l'affiche dans d'autres pays, l'attente fut trop longue...Nokinstars a finalement fait un court passage par Londres pour découvrir ce film en même temps que le reste du Monde ! cela en valait la peine !

Don't Breathe c'est :
-Un scénario original et intéressant qui tient la route jusqu'au bout du script sans tomber dans des longueurs. Les raccords coulent de source, les scènes s'enchainent avec cohérence et dynamisme. Le film suit le rythme d'un cœur qui bat dans l'angoisse !

-Des prises de vues efficaces qui mettent aussi bien en valeur l'environnement et le jeu des acteurs. Le décors semble vivant, comme prêt à offrir son soutient au Blind Man, tous deux interagissent en parfaite symbiose lorsqu'il s'agit de repousser les menaces extérieures. Concernant le mot "interagir" que j'ai employé aussi bien pour le décors que pour le Blind Man, je m'explique: L'environnement ne cherche pas à résister au vétéran pourtant fragilisé par sa cécité. Au contraire, on a l'impression que le décor cherche à rendre l'homme encore plus fort. L'environnement, comme le Blind Man, n'apprécie pas d'avoir était dérangé par des intrus et cherche à leur faire regretter d'être là d'autant plus que l'homme tient à les éliminer. Ainsi, lorsque Alex et Rocky, l’héroïne du film, se barricadent dans une chambre, Alex s'empresse de bloquer la porte avec une armoire qui ne semble pas forcément légère à première vue. Le Blind Man enfonce pourtant la porte après seulement trois reprises et quasiment avec désinvolture comme si ça lui était naturel de le faire. Plus tard, Alex et Rocky parviennent à maîtriser le Blind Man et à le menotter. Quelques scènes après, le Blind Man est de retour, libre, et reprend sa traque comme s'il ne s'était rien passé. L'environnement aide l'hôte de cette maison.
Aussi, grâce à l'efficacité des plans, certains cadrages sont en trompe l’œil. Des détails sont soulignés pour mieux détourner l'attention du spectateur d'une scène en préparation dans l'ombre ou d'une action qui a lieu en parallèle. Cette technique instaure tout de suite une ambiance de stress permanente. Le spectateur, tandis qu'il est amené à visualiser la scène à l'écran, se surprend a imaginer ce qui peut se dérouler à côté. le danger peut survenir à tout moment, de manière brutale et pas forcément comme on imaginait qu'il vienne.
Par exemple, réfugiés dans la cave, Rocky et Alex portent secours, après moult hésitations, à une jeune femme, captive, qu'ils ne s'attendaient absolument pas à trouver là. Pendant qu'ils la débarrassent de ses liens,la caméra vient à nous montrer la porte d'accès à la cave entrouverte, on entend les pas du Blind Man approcher. Quelques secondes après, elle revient sur les trois adolescents qui entendent à leur tour, paniqués, les pas du Blind Man particulièrement déterminé à leur mettre la main dessus. Finalement, les trois adolescents pensent à s'échapper par l'accès qui donne dans le jardin. Alors qu'Alex s'escrime à trouver la bonne clef, Rocky jette systématiquement des coups d'oeil anxieux par-dessus son épaule, là encore on distingue nettement les pas du blind Man qui se rapprochent rapidement. Et là, surprise ! Au moment où Alex parvient enfin à ouvrir la trappe, il se retrouve face à face avec le Blind Man ! Persuadé que l'homme surgirait derrière eux, c'est la stupéfaction totale, autant pour les protagonistes du film que pour les spectateurs !

- Un acteur qui s'est surpassé !
Loin de caricaturer l'attitude d'un non-voyant, Stephen Lang la rend incroyablement fascinante! On ne peut-être qu'admiratif devant la détermination du Blind Man à se ressaisir devant toutes les situations dont il reprend, instinctivement, le contrôle pour ne pas se laisser dépasser par les évènements. Tantôt homme brisé qui déplore l'injustice de la vie lorsque Rocky, elle en parfaite santé, lui dérobe sa fortune alors qu'il est privé de la vue, tantôt homme en peine qui pleure sa fille perdue, tantôt homme plein de rage repoussé dans ses derniers retranchements et déterminé à défendre sa vie, tantôt homme empli de culpabilité, the Blind Man est un homme comme un autre. Loin d'être un psychopathe ou un monstre, ce n'est qu'un homme qui a joué de malchance cherchant à reprendre le cour vie, un homme qui espère une seconde chance, un homme qui se débat avec bien trop de sentiments qu'il ne peut pas extérioriser aussi facilement qu'il l'aurait souhaité, le contact avec une vie sociale étant plus difficile dans une société telle que la nôtre où nous rejetons systématiquement tout ce qui est, agit ou pense différemment de nous. C'est une performance d'acteur exceptionnelle que nous offre Stephen Lang ! On ressent nettement qu'il n'a pas pris le rôle à la légère, il parvient à retranscrire toutes les émotions citées ci-dessus avec brio sans les pousser dans l'exagération, elles lui viennent naturellement comme s'il avait vécu cette expérience toute sa vie...
Nokinstars s'est senti proche du personnage tout au long du film !

-Un excellent thriller, sombre à souhait et plein de suspens ! Toutefois, peut-on réellement classer ce film dans la catégorie "Horreur" ?
Nokinstars ne le pense pas vraiment. Qu'un homme défende sa vie, son territoire et ses secrets ne fait pas de lui un monstre. L'instinct de survie est très souvent plus fort que la raison. Qu'il cherche à se débarrasser des intrus paraît logique, les trois adolescents sont venus dans le but de le cambrioler, c'est normal qu'ils en paient le prix. Cause et effet, rien de plus, il faut assumer les conséquences de ses actes.

 Don't Breathe, vu et approuvé ! ATTENTION risques de spoils !

-Don't Breathe, c'est aussi un film qui frôle le surnaturel par certains points.

1) Comment, étant aveugle, The Blind Man parvient à savoir à quoi ressemble la chauffarde qui a tué sa fille ? Comment réussit-il à la trouver et à la capturer ?
Un flashback précisant ce détail aurait été le bienvenu.
2) La police qui débarque en seulement quelques minutes après que l'alarme ait été déclenchée, du jamais vu...
-Mieux, comment la Police réussit à ne rien voir du massacre qui a eu lieu dans la maison ? Sont-ils encore plus aveugle que ne l'est The Blind Man ?
-Si les policiers retrouvent bien les corps d'Alex et Money, un mégot de cigarette, non ! Rocky fume avant le cambriolage, elle jette ensuite son mégot sur la route juste devant la maison où est-il passé ? Que fait la police scientifique...
-A la cave, la police vient récupérer The Blind Man pour lui porter secours, les policiers sont bien obligés de descendre dans le sous sol pour aller le chercher, c'est là où il est tombé, ils ne voient pas de la pièce de viol ? Apparemment, non...
-La police retrouve deux cadavres et The Blind Man à moitié sonné au sol dans la cave, la question est : The Blind Man a tué ces deux intrus mais qui donc peut bien l'avoir envoyé se fracasser au bas de l'escalier ? Les policiers ne pensent pas une seule seconde à la présence d'une quatrième personne...
3) Alex et The Blind Man sont-ils des Terminators qui s'ignorent ? Comment, avec tous les coups qu'ils encaissent, tiennent-ils encore debout sans avoir quasiment rien de cassé ? en particulier lorsqu'on vous cogne par trois fois le crâne contre un radiateur...ou encore, lorsqu'on vous donne des coups de marteaux sur la tête ou sur la main droite ?
C'est ça la magie du cinéma...

Pour conclure :
A part les quelques incohérences détaillées ci-dessus, Don't Breathe est un film à voir absolument ! Bien que Nokinstars ne puisse le considérer comme un film dit "d'horreur", il est un thriller obscur bourré de suspens et anxiogène qui maintient le spectateur dans un état de fébrilité constant. C'est une intrigue qui n'est ni un reboot ni un remake, aucune impression de déjà vu, c'est fort appréciable ! L'interprétation des acteurs est cohérente avec le thème du film, elle est juste. Le jeu de Stephen Lang est sauvage et envoûtant.
Film recommandé par Nokinstars !

Fan Art d'une scène que j'ai beaucoup apprécié !

Fan Art d'une scène que j'ai beaucoup apprécié !

Commenter cet article