Deauville 2016, quelques retours de films !

Publié le par Justine Sacreze

Deauville 2016, quelques retours de films !

La Journée cinéma !

- Le film d'ouverture, le 02/09/2016, Infiltrator, réalisé par Brad Furman. Interprété par Bryan Cranston dans la peau du personnage principal Bob Mazur, par Diane Kruger alias Kathi Hertz, agent débutant... Tiré d'une histoire réelle, le scénario met en scène un agent fédéral infiltré au coeur d'un des plus gros cartel de drogue Colombien. 127 minutes d'une bonne réalisation qui n'a toutefois pas réussi à convaincre Nokinstars. L'Art de l'infiltration impose patience, abnégation, diplomatie, contrôle de soi, compromis, ce qui explique une certaine longueur dans le déroulement de l'intrigue qui ne motive pas forcèment une grande majorité des spectateurs.

- Le film du Samedi 03/09/16, Free State of Jones, réalisé par Gary Ross, avec Matthew McConaughey, personnage principal Newton Knight. Une fresque intéressante sur la guerre de Sécession qui démontre une fois de plus que l'égalité n'existait pas et n'existera jamais entre les Hommes, malgré la bonne volonté et le courage de certains. L'injustice, la corruption, l'exploitation de l'Homme par l'Homme et l'étroitesse d'esprit...sont, hélas, gravées dans nos gênes. Seule une énorme force de caractère pourrait rendre l'Homme plus Humain vis à vis de ses semblables. Une retranscription très réussie d'une histoire vraie et révélatrice des dérives humaines.

Les films du Dimanche 04/09/2016.

- Captain Fantastic de Matt Ross avec Viggo Mortensen, Franck Langella... Film qui met en avant l'esprit de tolérance et une certaine forme de retour à la Nature. Est décrit un mode de vie simple déconnecté de toute réalité d'un père qui souhaite éloigner avec force, ses enfants de la société de consommation, en les faisant vivre en autarcie au milieu de la forêt. Le contact avec la civilisation se fait brutalement lors du décès de la mère de famille. Excellent film, touchant mêlant à la fois situations cocasses et réflexion sur notre mode de vie consumériste.

- Comancheria de David MacKenzie avec Chris Pine, Ben Foster et Jeff Bridge. Ce film met en avant deux frères qui veulent libérer la propriété familiale de la dette générée par "les banques". Ces derniers organisent un savant stratagèmes qui permettra de rembourser les banques avec leurs propres fonds. Pour cela, ils cambriolent des agences bancaires de la région, un shériff, proche de la retraite, intelligent mais obtus se lance à leur poursuite. Une affaire rondement menée, mais la fin gâche un peu le script, le shériff désormais retraité, se révélant être un personnage aigri et antipathique au possible, n'ayant plus aucune occupation pour meubler son temps libre...La vieillesse ne réussit pas à tout le monde.

- Collide de Eran Creevy avec Nicholas Hoult, Anthony Hopkins, Sir Ben Kinglsey... Pour sauver sa fiancée qui a besoin d'une greffe de rein urgent, Casey replonge dans les trafics les plus louches pour tenter de réunir une somme d'argent importante qui servira à financer l'opération. Courses poursuites et cascades de qualité, des interprétations correctes, un film agréable à suivre, un bon moment de distraction. "L'amour fait faire des choses insensées, parfois pas aussi insensée qu'on pourrait le croire."

Commenter cet article