Doctor Who, le temps de la saison 10 approche ! Un rapide retour sur la saison 9 et une première ambiance de la nouvelle saison !

Publié le par Justine Sacreze

I'm back ! (Photoshoot Radio Times)

I'm back ! (Photoshoot Radio Times)

Le retour !

Après un très, très... long break sur la série Doctor Who, Nokinstars s'y remet. Pourquoi ce silence prolongé à propos d'une série qui me passionne tant ? La saison 9 a emprunté un chemin ardu à déchiffrer. Une fois achevée, il m'a fallu plusieurs mois pour la digérer et l'oublier. Finalement, après cette pause essentielle, j'ai décidé de laisser une chance à la série de rebondir. Chaque série a au moins une saison, à de rares exceptions, de plus basse intensité que les autres en fonction de sa longévité. Rien d'insurmontable, il faut juste que les erreurs commises ne se répètent plus à l'avenir.

La saison 9, la saison la plus chaotique de la série, pourquoi ?

Un trio spécial ! (Image trouvée sur bustle.com)

Un trio spécial ! (Image trouvée sur bustle.com)

1) Le concept de l'épisode double imposé du premier jusqu'au dernier épisode a donné un gros coup de frein au rythme de la saison. Les épisode doubles, à répétition, de la saison 9, ont eu pour effet de rendre le fil du suspens décourageant car les moments de transitions ont été mal choisis. Un épisode simple complété par vingt minutes, supplémentaires, bien gérées, aurait amplement suffit.

2) Le renouvellement des compagnons du Doctor s'est fait cruellement sentir... Jenna Coleman a beau avoir assuré avec brio jusqu'au bout de la saison, j'ai senti que l'enthousiasme s'évanouissait au fur et à mesure que l'intrigue progressait. Un autre compagnon n'aurait pas été de trop pour épauler Peter Capaldi et Jenna Coleman dans leur voyage. La preuve avec le personnage de Missy. Grâce à l'actrice Michelle Gomez, les deux premiers épisodes ont eu le mérite d'être explosifs, palpitants, tout à fait dans le ton que nous avait promis le trailer de lancement. Déjantée, pesteuse, pleine d'humour noir, à souhait, Missy a apporté fraÎcheur et rires pendant ces deux épisodes, c'est sa présence qui a su soutenir tout le début de l'intrigue de la saison 9. Dès lors qu'elle est partie de son côté, plus rien...Pour les autres épisodes, j'avais espéré recroiser la route de personnages comme Psy, le cambrioleur de banques de l'épisode 5 de la saison 8, interprété par Jonathan Bailey, par exemple.

3) L'intrigue principale se dilue à travers le synopsis de chaque aventure différente car les épisodes n'ont de cesse d'annihiler les effets posés par leurs prédécesseurs. (Attention au spoil) Les anglo-saxons ont eu une passion pour les résurrections "abracadabrantesques" qui gâchent vraiment tout. Regardez l'épisode 10, le décès de Clara était plus qu'émouvant, ses dernières paroles pour le Doctor nous ont permis de mieux comprendre la façon de penser du personnage, de mieux le connaitre et de mieux l'apprécier. L'épisode 12 est arrivé, et là, tous les mots, prononcés par Clara, furent vidés de leur sens ! Le Doctor a ignoré complètement les dernières volontés de son amie et satisfait son égoïsme en modifiant le temps. Lui qui s'oppose, d'ordinaire, farouchement au fait que quelqu'un veuille changer ce genre d'évènement particulier, par principe, trop dangereux...vient d'enfreindre sa propre règle ! Ainsi, l'évènement n'ayant pas eu lieu, l'histoire a été réécrite et le sacrifice de Clara fut vain. L'épisode 10, une fois revu après le final, n'a plus aucune saveur...il n'a même plus lieu d'être en réalité. Manipuler le temps n'est pas à la portée de tout le monde, même du Seigneur du Temps et de ses scénaristes.

4) Du déjà vu. Durant le final, le Doctor veut effacer la mémoire de Clara pour la protéger... ça ne vous rappelle pas quelque chose ? Le dixième Doctor qui ôte ses souvenirs à Donna par télépathie dans l'épisode 13 de la saison 4, La Fin du Voyage. Dans l'épisode 12 de la saison 9, le principe reste identique. Il faut se séparer, pas de problème, on vide l'esprit des gens et on tourne la page. Pas de chance, c'est par l'intermédiaire d'une potion cette fois-ci et mince... c'est le Doctor qui l'ingurgite et oublie Clara...Il fallait que l'un des deux protagonistes oublie pour qu'une issue crédible soit proposée. Cette dernière donne dans la facilité, elle évitera même une peine de cœur supplémentaire au Doctor qui souffre déjà de ses précédentes séparations.

Conclusion : Une saison qui me semble gâchée et très frustrante.

La saison 10 !

Waaaah, le Doctor avec de la barbe ! Excellent !

Waaaah, le Doctor avec de la barbe ! Excellent !

Le Doctor présente un Dalek à sa nouvelle compagne. (Image trouvée sur telegraph.co.uk)

Le Doctor présente un Dalek à sa nouvelle compagne. (Image trouvée sur telegraph.co.uk)

Intéressons nous positivement à la saison 10. Voici les premières vidéos dévoilant la nouvelle compagne du Doctor, dont l'interprète est désormais, Pearl Mackie. D'après les premières informations qui circulent sur la toile, il semblerait qu'à l'inverse de toutes les autres compagnes qui appartiennent à notre présent, cette dernière arrive tout droit du passé.

Les vidéos !

Dans les coulisses.

Prêt à embarquer pour une nouvelle course à travers le temps ? (Image Radio Time)

Prêt à embarquer pour une nouvelle course à travers le temps ? (Image Radio Time)

Commenter cet article