Londres by night !

Publié le par Justine Sacreze

L’œil de Londres illumine la nuit de ses attrayantes couleurs !

L’œil de Londres illumine la nuit de ses attrayantes couleurs !

Comme dit dans un précédent article : "Londres sait surprendre tous ceux qui gardent leurs yeux bien ouverts et qui sont prêts à se laisser émerveiller par ce qui leur est offert de découvrir !"

Une fois de plus, Nokinstars vous le prouve avec quelques belles rencontres nocturnes !

Nokinstars remercie chaleureusement John Simm, Mark Gatiss et Sir Ian McKellen pour la gentillesse dont ils ont fait preuve en évitant de s'enfuir lorsque mon amie et moi les avons abordé tandis que nous nous promenions sur les quais de la Tamise.

John Simm, anciennement, "Le Maitre", ennemi juré du Doctor dans la série Doctor Who aux côtés de David Tennant !

John Simm, anciennement, "Le Maitre", ennemi juré du Doctor dans la série Doctor Who aux côtés de David Tennant !

Merci à Mark Gatiss pour la bise offerte à mon amie qui n'en demandait pas tant et qui était aux anges ! Un excellent moment de complicité.

Merci à Mark Gatiss pour la bise offerte à mon amie qui n'en demandait pas tant et qui était aux anges ! Un excellent moment de complicité.

Comme on se retrouve, Sir Ian McKellen !

Rencontré une semaine auparavant sur les Planches de Deauville, Nokinstars eu l'immense privilège d'obtenir un précieux shooting en privé avec Sir Ian McKellen croisé, le soir, au bord de la Tamise !

Lorsque mon amie et moi lui avons parlé de Deauville, Sir Ian McKellen s'est montré d'abord très surpris, puis enjoué et s'est prêté volontiers au jeu lorsque nous lui avons demandé quelques photos. Merci à lui pour le seflie tant espéré de mon amie qui pensait ne jamais l'avoir et merci pour Nokinstars qui réalise de superbes photos supplémentaires pour son album !

A très vite, Sir McKellen !

Sir Ian McKellen,  juste pour Nokinstars ! Thank you so much !Sir Ian McKellen,  juste pour Nokinstars ! Thank you so much !

Sir Ian McKellen, juste pour Nokinstars ! Thank you so much !

Vive London !

Commenter cet article